LE FILM

Fiche Technique

Nom commercial du film : POKOU Princesse Ashanti.
Personnage principal : Abla Pokou
Personnage secondaire : Kongouê Bian
Genre : Long métrage d´animation
Format : 65 minutes
Style : Animation 3D
Réalisation : Afrikatoon
Production : Afrikatoon
Public cible : Enfants à partir de 7 ans

Contexte :

La culture africaine en général et ivoirienne en particulier est très riche. Riche par sa diversité et par les mythes qui l'entourent. Ces mythes et légendes ne sont pas suffisamment exploités et présentés au public.
Ces histoires sont pourtant présentes dans nos livres et mieux, elle sont présentes dans le programme de l'éducation nationale; Soundjata Kéita , Abla Pokou, Samory Touré, le roi Béhanzin. Toutes ces histoires ressortent des messages et des valeurs nécessaires à la revalorisation de nos cultures.

Synopsis :

Au dix-huitième siècle, dans le royaume du peuple Ashanti, qui couvre les deux tiers de l'actuel Ghana, vit la princesse Abla Pokou. Conseillère très influente auprès du roi Opokou Warê, elle est opposée à la guerre. Pokou est un sérieux obstacle sur le chemin de l'ancien guerrier Kongouê Bian devenu adepte de sorcellerie. Assoiffé de pouvoir, il tente un coup d'Etat contre le roi, son meilleur ami et se débarrasse de l'héritier légitime du trône. Pokou, parvient grâce à son charisme et ses pouvoirs mystiques, à éviter une guerre entre les Ashanti favorables et ceux opposés au régime imposé par Kongouê Bian. Elle préfère l'exil à l'affrontement. Kongouê Bian se lance à leur poursuite. Il est déterminé à empêcher que se réalise la prophétie selon laquelle une femme prendra la tête d'un nouveau royaume aussi puissant que celui des Ashanti.

Note d'Intention :

Abla Pokou encore appelée Abena Pokua ou Abraha Poukou ou encore Aura Poku est une princesse qui a réellement existé et a marqué l'histoire du royaume Ashanti mais aussi celle de la Côte d'Ivoire. Elle est en effet à l'origine de la naissance du peuple Baoulé, l'une des principales ethnies ivoiriennes.
Bien qu'ayant vécu au dix-huitième siècle, l'histoire de Pokou est d'une actualité frappante. Entre le courage d'une femme qui parvient à faire respecter ses idées dans un monde dirigé par les hommes, les complots et coups d'Etat, la préférence du dialogue à la guerre, de l'exil à une guerre fratricide, du sacrifice personnel pour le bien de tous ... C'est un véritable passage en revue des valeurs qui ont tendance à disparaître de nos jours.
Comme toutes les histoires de cette époque, celle de la princesse Abla Pokou a différentes versions. Elle prend même des allures de légende. Nous avons opté pour une formule conservant certains faits historiques consensuels mais en y ajoutant des personnages fictifs et une dimension mystique, faisant aussi appel à des effets spéciaux, à l'humour et au fantastique.
Ce film est aussi l'occasion de faire découvrir la culture Ashanti en particulier et celle du groupe Akan en général à travers les décors, les costumes et les rites.

Profil psychologique :

Abla Pokou
Promise à un destin exceptionnel, Abla Pokou est initiée dès sa tendre enfance par les prêtresses du roi, une sorte de commando destiné à protéger le trône et à combattre les forces mystiques. Comme ses congénères, elle ne peut se marier ni avoir d'enfant. Mais contrairement aux autres, elle siège au sein du conseil des anciens où bien qu'étant la plus jeune, elle est très écoutée du roi. Ainsi, opposée à la violence, elle parvient à mettre fin aux guerres de conquêtes au profit des accords négociés. Des visions mystérieuses lui permettent de voir l'avenir et de se guider vers son destin.

Kongouê Bian
Ancien guerrier et meilleur ami du roi, il est assoiffé de pouvoir. Kongouê est aussi très aigri. Il fait partie du conseil du roi et est contrarié par la position défendue par Abla Pokou, visant à privilégier le dialogue. Il n'hésite donc pas à utiliser un groupe de soldats dirigés par son fils et ses pouvoirs mystiques pour assouvir son dessein.